Histoire à dormir debout

Assis, debout, couché à plat ventre sur le dos sur un banc en pierre  de bois, un homme lisait, à la lumière d’un lampadaire éteint, un journal plié en quatre dans sa poche trouée.

Quand soudain, il se mit à ne plus penser à ce qu’il n’avait jamais pensé auparavant. A cours d’idée il se mit à regarder par le trou de la serrure bouchée et vit, de ses deux yeux aveugles un bruit qu il n’avait pas entendu, 3 hommes qui déterraient des morts pour les manger vivants. Enfin tout en remontant son slip routier, il se retourna vers sa femme qui n’était pas là et lui dit : rends moi l’argent que tu m’as pas pris ou je t’arrache les cheveux de ta tête chauve!

C’est alors que sa femme qui n’était toujours pas la lui répondit : Oh! regarde les jolis éléphans roses s’envoler vers le feuillage toufus des poteaux électriques, cela me fait penser que ce matin au soir j’ai oublié d’arroser les barbelés. Je regardais les camions voler…

C’est alors que de rage joyeuse de mauvaise humeur, il claqua doucement, afin de la fermer, la petite grande porte qui n’était pas ouverte. Il se jeta par la fenêtre fermée du 23eme étage d’un immeuble qui n’en comptait que 8.

Sa femme le vit mort en bas du refrigirateur et se dit : Mon dieu, aussi vrai que je m’appelle Roger, j’ai pris un coup de vieux. Ca fait 33 ans que je suis veuve de mon mari qui vient de mourir.

      Moralité (s’il y en a une!!!!) : Il vaut mieux certains jours de nuit, rester couché sur une chaise et penser à ce que l’on pensait avant de commencer à penser à ce que l’on pensait après avoir fini de penser à cette pensée insolite et banale… Chercher l’erreur!!!!!

Publié dans : Non classé |le 25 avril, 2007 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Alex Blog | Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CANTERBURY T@LES
| Blog du niveau intermédiaire
| Gregmontres